Bleus de travail : quelle matière faut-il privilégier ?

Les bleus de travail se destinent à plusieurs métiers, mais en général, on les porte lorsque l’on exerce son activité dans une usine, pour éviter les blessures et surtout éviter de se salir. Il existe différents matériaux, qui participent à la fabrication des bleus de travail : le coton, le polycoton, ainsi que le Stretch.

Nous allons voir, dans cet article, comment bien le choisir.

Quelle est la matière qui convient le mieux à votre environnement de travail

Vous travaillez dans la ferronnerie, dans la métallurgie, ou encore dans la fabrication de machines industrielles ? Dans ce cas, nous vous recommandons d’utiliser un bleu de travail en coton. En effet, il supporte les fortes températures, mais il est également très confortable. En revanche, il retient l’humidité. C’est pour cela qu’il n’est pas conseillé à tous ceux qui travaillent dans le nettoyage industriel. Pour ces professionnels, on préfère le polycoton.

Et qu’en est-il du stretch ? C’est un tissu utilisé pour ceux qui travaillent en intérieur : les chauffagistes par exemple, ou encore les menuisiers. Pourquoi ? Car il est en mesure de vous protéger des projections, mais vous accorde également une plus grande facilité de mouvement.